MARTY2013Le SYNGOF est le syndicat de tous les gynécologues.
Comme les intérêts de chaque mode d’exercice de la gynécologie ne sont pas strictement identiques, nous avons constitué 3 pôles :

  • Le pôle de gynécologie obstétrique libéral
  • Le pôle de Gynécologie médicale
  • Le pôle de gynécologie obstétrique hospitalière

Ces pôles sont devenus les fers de lance de syndicats médicaux représentatifs sans lesquels il n’est pas possible d’exercer pleinement les fonctions syndicales.
Le pôle des gynécologues libéraux a ainsi cofondé LE BLOC avec les anesthésistes et les chirurgiens. LE BLOC est réellement le syndicat identitaire des 3 spécialités puisqu’il a recueilli 57% des suffrages aux dernières élections URPS.
Le pôle PH a quant à lui constitué Avenir Hospitalier, lui aussi représentatif à l’hôpital.
Le SYNGOF entend garder les relations les plus efficaces avec les autres syndicats représentatifs, sans lutte de pouvoir car son seul objectif est la défense de l’exercice de  gynécologie libérale et hospitalière.

Vous connaissez ses succès :

  • 2002 – Paiement des gardes et astreintes. 
  • 2006 – Prise en charge d’une partie de la prime RCP.
  • 2012 – Disparition des trous de garantie en matière d’assurances.

Il ne lâche jamais après un échec. Sa première arme, la communication. Elle doit frapper le plus tôt possible. Tantôt discrète par le biais d’interventions auprès de toutes les autorités et des parlementaires, tantôt publique par sa montée en puissance dans les médias : communiqués habituellement repris dans la presse ou participation aux émissions audiovisuelles… la voix toujours raisonnable du SYNGOF est écoutée.
Notre action peut aller jusqu’aux démarches judiciaires, plus rarement jusqu’à l’arrêt d’activité. Adhérer au SYNGOF, c’est financer ces actions, leur donner du poids.
Si vous avez un problème n’hésitez pas à l’avertir en amont, pour qu’il puisse organiser sa stratégie pour votre défense.

J. MARTY
Président du SYNGOF