Syngof | Syndicat National des Gynécologues et Obstétriciens de France

 

BdRL‘année 2015 est terminée, elle a été une année de combat syndical. Le 17 décembre la loi de modernisation du système de santé, dite loi de santé a été votée en dernière lecture par la majorité à l’Assemblé nationale. Deux fois les médecins ont manifesté ensemble par des grèves des soins leur opposition à ce texte, deux fois ils les ont interrompus pour se mobiliser au secours des victimes des attentats sanglants qui ont marqué l’année 2015. L’exacte conjonction de ces deux calendriers nous fait réaliser qu’il existe une hiérarchie dans les menaces pour nos libertés. Dans les deux cas une période nouvelle s’ouvre, la médecine libérale s’adaptera à une nouvelle donne financière, notre vie quotidienne s’adaptera à une menace terroriste permanente.
2015 a aussi été l’année des élections professionnelles qui ont redessiné la représentativité syndicale, chacun comptant ainsi ses forces à la veille des négociations de la nouvelle convention qui liera les médecins et l’assurance maladie. Le SYNGOF a mobilisé, avec ses alliés de l’UCDF et de l’AAL au sein du BLOC, au-delà des acteurs des plateaux techniques lourds, pour marquer avec détermination son attachement à une médecine libérale de qualité et à la sauvegarde de la liberté de choix des patients pour les soins de santé. Le BLOC a ainsi conforté sa place de syndicat représentatif des médecins spécialistes, et lui permet de s’afficher en Ile de France comme le premier syndicat de spécialistes. Avec ses alliés, il sera force de propositions pour une convention qu’il puisse enfin signer.
Le SYNGOF s’est opposé fermement au démantèlement de la spécialité médicale de gynécologie au profit des sages-femmes. Cette dégradation du niveau médical des soins prodigués spécifiquement aux femmes, planifiée par l’administration de la santé, menace la santé des plus fragiles d’entre elles. Le SYNGOF, qui préside en 2016 le CNPGO, s’opposera avec l’ensemble des composantes de la spécialité, à cette évolution. Il proposera dans le cadre du CNPGO une définition précise des rôles respectifs de chaque profession.
Au nom du Conseil d’administration du SYNGOF, je vous présente tous nos vœux de bonheur, au sein de vos familles comme de vos implications professionnelles. Que 2016 soit une année faste au service de la santé de toutes les femmes.

Docteur Bertrand de ROCHAMBEAU
Président du Syngof, Co-Président du Bloc

 

PUBLICITÉ