La vaccination anti-SARS-CoV-2 est recommandée à toutes les femmes enceintes quel que soit le terme de la grossesse. Se pose désormais la question de la réalisation d’une troisième dose chez une patiente dont le schéma vaccinal date de plus de 6 mois.

Actuellement en France, cette troisième dose est recommandée : « chez les personnes à très haut risque de forme grave ; et chez les personnes présentant des comorbidités qui augmentent le risque de formes graves de Covid-19 ». (5)
Au vu des données scientifiques de la littérature, le CNGOF et le GRIG, comme leur homologue aux USA, l’American College of Obstetricians and Gynecologists (ACOG), considèrent que : du fait de la baisse de l’immunité dans le temps, du fait d’une vulnérabilité particulière des femmes enceintes vis-à-vis de la COVID, particulièrement s’il existe une comorbidité (maladie chronique, traitement immunosuppresseur, diabète, HTA, obésité, âge avancé…),  une troisième dose de vaccin anti SARS-CoV2 doit être proposée aux femmes avec désir de grossesse ou enceintes, quel que soit le terme de la grossesse, lorsque le schéma initial date de plus de 6 mois.

(5) https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A15120

Lire le communiqué du CNGOF et de la GRIG

Vaccin SARS-CoV-2 et grossesse : 3e injection ? Recommandations du CNGOF et de la GRIG

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

GARDONS LE CONTACT

Inscrivez-vous à notre newsletter

Contact : Béatrice LE NIR
Tel : 06 08 11 70 06 / Email : syngof@gmail.com
Adresse : 6 RUE PÉTRARQUE 31000 TOULOUSE