Le SYNGOF réagit à l’amendement pour le déremboursement de l’IVG

Le SYNGOF est atterré par la proposition d’amendement de certains députés visant à dérembourser l’Interruption Volontaire de Grossesse.

La maîtrise des gestes techniques d’interruption de grossesse ne nous donne pas à nous, gynécologues obstétriciens, de prééminence dans ce débat philosophique et religieux. 
En revanche, le souvenir très précis pour les plus anciens parmi nous des tragédies féminines qu’ils ont connues lorsque l’IVG médicale n’existait pas, donne à toute notre profession unie l’autorité de dénoncer la cruauté que représenterait le retour vers ces temps barbares.

Contacts presse :
Emeline Barbé – 06 87 76 17 23 – emeline@eb-conseil.net

Docteur Jean MARTY
Président SYNGOF, Co président du BLOC – 06 09 35 02 77