Depuis le 25 février, l’ensemble des médecins dont l’activité n’est pas exclusivement hospitalière (médecins libéraux ou salariés comme les médecins de services de santé au travail par exemple) ont la possibilité de vacciner avec le vaccin d’AstraZeneca leur patientèle de 50 à 64 ans présentant des comorbidités avec facteurs de risque de forme grave de Covid-19, conformément à l’avis de la Haute autorité de santé (HAS) du 2 février 2021. Les médecins volontaires se procurent les doses nécessaires auprès d’une officine référente de leur choix. Au total, plus de 119 000 injections avaient déjà été réalisées selon cette modalité au 28 février au soir.

Elargissement de la cible vaccinale
Dans son avis du 1er mars 2021, la HAS conclut que « la place dans la stratégie vaccinale du vaccin AstraZeneca peut être élargie dès maintenant aux personnes âgées de plus de 65 ans »
. Dès lors, et dès le 2 mars, les médecins peuvent désormais également proposer la vaccination avec le vaccin AstraZeneca : – à leurs patients de 65 à 74 ans dès lors qu’ils présentent des comorbidités avec facteurs de risques de formes graves de COVID. L’ensemble des patients de 50 à 74 ans présentant ces comorbidités sont donc éligibles à la vaccination ; – au-delà, ils peuvent proposer la vaccination avec AstraZeneca à tous leurs patients âgés de 75 ans et plus.

La liste des comorbidités figure sur le site du ministère de la Santé

Pour en savoir plus : DGS Urgent – 2 mars 2021

 

 

DGS Urgent : Campagne de vaccination en ville Covid-19 Astra Zeneca / Elargissement de la cible vaccinale 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn