Assouplissement temporaire des règles d’inscription aux actions de DPC

Depuis le 28 février, les professionnels de santé sont invités à migrer leur compte sur le nouvel espace agencedpc.fr avant toute nouvelle inscription à une action de DPC prise en charge par l’Agence.

Au-delà du fait que cette migration permet d’accéder au document de traçabilité, elle a également pour objectif de fiabiliser les comptes en les adossant aux données d’exercice gérées par les ARS ou les instances ordinales et ainsi, de garantir l’éligibilité des professionnels au financement de l’Agence.

Les opérations de migration déjà réalisées ont permis de constater que plus de 800 professionnels n’étaient en fait pas, ou plus éligibles, à ce financement.  Cette démarche est donc cruciale pour réserver les fonds de l’Agence aux professionnels à qui ils sont dédiés (exercice libéral et salarié de centres de santé conventionnés). Ainsi, ce sont près de 125 000 euros qui ont été récupérés et sont à nouveau disponibles pour ces professionnels.

Aujourd’hui plus de 110 000 professionnels ont réussi à migrer leur compte, néanmoins certains rencontrent des difficultés liées entre autres aux données déclarées auprès des ARS ou des ordres et au temps nécessaire à leur actualisation.

Au regard de ces délais d’actualisation et afin de ne pas empêcher la dynamique des inscriptions, l’Agence réouvre de manière transitoire, jusqu’au 30 juin, les inscriptions aux actions de DPC via son site mondpc.fr  sans migration de compte préalable sur le nouvel espace.

En revanche tous les professionnels qui n’ont pas encore migré leur compte sont invités à le faire dès la prochaine inscription à une action de DPC, même si celle-ci est à nouveau transitoirement facilitée.

A noter que pendant cette période, l’Agence procèdera à des vérifications régulières du statut d’éligibilité des professionnels qui s’inscriront en sollicitant son financement.

 

Source : Agence Nationale du DPC

Assouplissement temporaire des règles d’inscription aux actions de DPC

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn