Chaque année, près de 3 000 femmes développent un cancer du col de l’utérus et 1 100 femmes en meurent alors que pour l’Organisation mondiale de la santé, le cancer du col de l’utérus serait totalement éliminable grâce à deux interventions efficaces et complémentaires : le dépistage et la vaccination, qui prévient les infections à papillomavirus humains (HPV) inclus dans le vaccin.

Á l’occasion de la Semaine européenne de prévention du cancer du col de l’utérus, Santé publique France publie une mise à jour des estimations nationales et infranationales de la couverture du dépistage organisé du cancer du col de l’utérus et rappelle les couvertures vaccinales.

La couverture vaccinale contre les HPV chez les adolescentes est en progression depuis plusieurs années mais reste insuffisante et la participation au dépistage doit progresser. L’Institut national du cancer rappelle l’importance de l’information des femmes sur la prévention des cancers du col de l’utérus et la complémentarité de la vaccination dès 11 ans et du dépistage régulier de 25 à 65 ans.

Lire le communiqué de Santé Publique France 

Ecouter la Minute Info de l’Institut National du cancer

Prévention du cancer du col de l’utérus : la couverture du dépistage et de la vaccination doit progresser

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

GARDONS LE CONTACT

Inscrivez-vous à notre newsletter

Contact : Béatrice LE NIR
Tel : 06 08 11 70 06 / Email : syngof@gmail.com
Adresse : 6 RUE PÉTRARQUE 31000 TOULOUSE