À la demande du Président de la République, un groupe de travail interministériel portant sur les violences sexuelles intrafamiliales a été installé le 23 février 2021 par Jean-Michel BLANQUER, ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, et Adrien TAQUET, secrétaire d’État chargé de l’Enfance et des Familles.

Ce groupe de travail est constitué de membres de la société civile investis sur le sujet, des représentants d’associations agréées et de groupements d’intérêt public (GIP), des experts praticiens psychiatres, médecins, sexologues, des représentants de l’Inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche, la déléguée ministérielle à l’égalité filles-garçons ainsi que des membres de la direction générale de l’Enseignement scolaire et de la direction générale de la cohésion sociale. Il s’est réuni à sept reprises jusqu’au 16 juin.

Les membres du groupe de travail ont présenté leurs conclusions aux deux ministres ce jour, jeudi 8 juillet 2021. Ces conclusions sont reprises dans un plan d’actions gouvernemental dont la mise en œuvre débutera dès la rentrée scolaire 2021. Ce plan prévoit les actions suivantes : lire le communiqué de presse du gouvernement

Conclusions du groupe de travail interministériel pour la prévention et la lutte contre les violences sexuelles intrafamiliales

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn