Auto-prélèvement vaginal : le SYNGOF met en garde contre l’amalgame avec la consultation gynécologique que le prélèvement ne saurait remplacer en matière de prévention

Une équipe de chercheurs tourangeaux, que nous félicitons, a montré qu’un auto-prélèvement vaginal à domicile pouvait être aussi efficace qu’un frottis pour dépister un cancer du col de l’utérus. Leur étude[1] a été publiée le 20 mai dernier dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) de l’Institut de Veille Sanitaire (InVS), entièrement consacré à cette pathologie. […]

Contenu réservé aux adhérents Syngof

Veuillez vous connecter à votre compte Syngof pour lire ce contenu.

Connexion à votre compte SYNGOF
   

Vous êtes adhérent du Syngof
et vous n'avez pas encore de compte SYNGOF.FR ?

Venez créer votre compte en ligne. Ce compte sert à déclarer votre adhésion et régler vos cotisations.

JE CRÉE MON COMPTE

Auto-prélèvement vaginal : le SYNGOF met en garde contre l’amalgame avec la consultation gynécologique que le prélèvement ne saurait remplacer en matière de prévention

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn