Note de synthèse sur la réforme de la retraite à points

Documents utiles

Ce que l’on sait à ce jour :

  • Le financement de cette réforme universelle n’est toujours pas finalisé. D’où la réaction du Conseil d’Etat, le recours aux ordonnances (donc pas de débats à l’Assemblée Nationale) pour valider la loi et la création d’une commission…
  • Par conséquent, pensez-vous sincèrement que les taux de cotisation (28,12% <1 PASS et 12,94% >1 PASS) et l’impôt de 2,81% vont rester inchangés ?

Que retenir de la réunion de la CARMF :

  • Les cotisations devraient baisser de 20%. Actuellement 36,22% 1 PASS et 15,47% 1 à 3 PASS.
  • Les pensions devraient baisser de 30%.
  • La valeur du point retraite sera défini dans le PLFSS
  • La CARMF sera en cessation de paiement en 2035 (départ de la génération >1975).
  • La gouvernance de la future retraite universelle n’aura qu’UN SEUL REPRESENTANT pour le monde libéral !!!

Vous êtes nés avant 1975 :

  • Vous toucherez votre retraite (à quel âge ?) par le régime universel car la CARMF disparaitra inéluctablement en 2035…Qui appellera- t- on en cas de litige ? Ou si le point baisse comme on peut l’imaginer ? Vous serez « noyés » dans la masse universelle !!! Pour financer les pensions, la CARMF (mise sous tutelle par le RU) recevra une dotation du RU…
  • Vous resterez affiliés aux régimes actuels (Régime de base, Régime complémentaire et ASV) jusqu’en 2037 (retraite à 62 ans) ou plus (retraite à 70 ans).

Vous êtes nés après 1975 :

  • Vos pensions vont baisser et la valeur du point sera fixée dans le PLFSS. Si on se base sur ce que l’on connait avec l’ONDAM, les objectifs nationaux des dépenses d’assurance maladie sont calculés en fonction des possibilités économiques du pays. On peut, à juste titre, imaginer que le point ne va pas augmenter…
  • Vous ne cotiserez plus à compter du 01/01/2025 à la CARMF mais conserverez les droits acquis dans ce régime avant 2025.

La commission de financement de ce RU ne comportera aucun représentant de la médecine libérale :

  • Que vont devenir nos réserves mises « à contribution » dans le RU ?