Engageons-nous pour le repérage des femmes victimes de violences au sein du couple

Dans notre revue de juin dernier, nous publiions une interview du Professeur Saint-Martin* sur le repérage des femmes victimes de violences intrafamiliales. Comme nous le soulignions à cette occasion, tout gynécologue doit savoir repérer les femmes victimes de violences intrafamiliales, rédiger le certificat descriptif et orienter les victimes vers un réseau médico-social et l’unité médico-judiciaire.

Ce dimanche 29 septembre, dans la continuité des recommandations sur le Repérage des femmes victimes de violences au sein du couple plaçant les professionnels de santé de première ligne comme des acteurs majeurs de la prévention des violences conjugales, la HAS publie une Tribune afin d’impulser une dynamique collective de professionnels de santé prêts à s’engager sur cette problématique. Le message principal vise à inciter ces professionnels à interroger systématiquement les femmes sur le sujet et à déclencher des actions quand la situation le nécessite.

Nous soutenons la démarche de la HAS et vous invitons à signer cette tribune : https://www.has-sante.fr/jcms/p_3106350/fr/tribune-violences-faites-aux-femmes-au-sein-du-couple?authKey=djI7cF8zMTA2NDY4OzE2MDA1MjQ5MDc0NTc7R0VULDs7OyQyYSQwNCQxM3J6MlVDNC9vc0FWY2pCU3JsN2N1WU1mZ0FsSXRFSjQ5VU5ONjh4Ym9lNnh2R0NULmkwSw%3D%3D&id=p_3106350&preview=true

En tant qu’interlocuteur privilégié de la femme, nous devons nous saisir de cette opportunité pour l’aider à libérer sa parole !

Bertrand de Rochambeau, Président du SYNGOF