Comptes rendus de CA

syngof

Comptes rendus de CA

Abstract du CA du 8 décembre 2017 – Lille

Le Dr de ROCHAMBEAU rappelle les problèmes auxquels sont confrontés les gynécologues depuis l’été dernier : La maltraitance envers leurs patientes. Et dans ces cas de maltraitance il y a des accusations d’abus sexuel.

Comptes rendus de CA

Abstract du CA du 8 septembre 2017

Le Dr de ROCHAMBEAU apporte un élément technique aux administrateurs à savoir les décisions prises par le BLOC depuis que la convention est signée.

Comptes rendus de CA

Abstract du CA du 9 juin 2017

Le Dr de ROCHAMBEAU demande aux délégués régionaux d’organiser, avant fin septembre, des réunions dans leurs régions respectives si ceux-ci pensent qu’il est intéressant de présenter les 2 nouvelles Options adaptées aux disparités régionales.

Comptes rendus de CA

Abstract de l’AG ordinaire du 3 mars 2017

Le Dr de ROCHAMBEAU commence la synthèse de l’année syndicale 2016. Il fait remarquer que c’était une année très importante puisqu’après les élections professionnelles il y a eu la négociation de la nouvelle Convention.

Comptes rendus de CA

Abstract du CA du 9 décembre 2016

Le Conseil ayant lieu pendant les Journées du Collège. Cela a permis aux représentants du Syngof de discuter avec tous les représentants de la gynécologie médicale et obstétrique.

Comptes rendus de CA

Abstract du CA du 2 septembre 2016

Le Dr de ROCHAMBEAU explique au Conseil qu’il a participé, comme Co-président du Bloc, aux négociations conventionnelles qui ont lieu tous les 5 ans.

Comptes rendus de CA

Abstract de l’AG ordinaire et du CA du 10 juin 2016

Le Dr DE ROCHAMBEAU, ouvre l’Assemblée Générale et demande au Dr MARTY de présenter aux membres du SYNGOF le rapport du commissaire aux comptes

Comptes rendus de CA

Abstract de l’AG ordinaire du 4 mars 2016

Le Président, le Dr Bertrand de ROCHAMBEAU déclare l’Assemblée Générale ouverte.

Comptes rendus de CA

Abstract du CA du 11 décembre 2015

Le gros avantage de SHAM est que les primes d’assurance sont autour de 20 000€. Si l’établissement est assuré par SHAM le tarif est même en dessous (ex : – 8% à Bordeaux).

Comptes rendus de CA

Abstract du CA du 4 septembre 2015

Le Dr de ROCHAMBEAU explique à l’assemblée qu’au départ le SYNGOF avait des points précis de résistance à cette loi :