Le déconventionnement : une issue libératoire ?