Plan Hôpital : Appel à la mobilisation le 30 novembre et le 17 décembre

Actualité syndicale

LE SYNGOF-PH demande à tous les Gynécologues Obstétriciens de renforcer leur mobilisation en prenant part aux actions locales organisées dans tous les hôpitaux le 30 novembre, et en anticipant leur participation à la manifestation nationale du Collectif Inter Hospitalier le 17 décembre.

Le plan dévoilé le 20 novembre par la Ministre des Solidarités et de la Santé et le Premier ministre ne représente en rien un choc d’attractivité :

  • La hausse de 0,3% de l’ONDAM (de 2,1 à 2,4%), après des années de disette, est totalement découplée de l’évolution des besoins de la population: l’asphyxie de l’hôpital de poursuit !
  • Les annonces théoriques sur la remédicalisation du management sont floues et ne sont, comme depuis des années – et depuis la destructrice loi HPST – qu’une simple esquive permettant en réalité la poursuite des contraintes et diktats administratifs, parfois au détriment de notre obligation de moyens vis-à-vis des usagers (annonce du 25 novembre « la présidence des comités stratégiques des GHT restera aux directeurs »)
  • La fuite des gynécologues obstétriciens hospitaliers, comme des anesthésistes et pédiatres, continuera de mettre à mal les maternités publiques, et le constat actuel est clair : l’immense majorité arrêtera définitivement l’obstétrique dont l’exercice lourd et dangereux est si mal reconnu dans notre pays …
  • La fusion des 4 premiers échelons ne fait qu’acter la prise en compte plus que légitime des années de clinicat et d’assistanat : aucune revalorisation n’est proposée, après des années de blocage salarial des Praticiens Hospitaliers …
  • Les primes ponctuelles ne sont qu’une tentative de diviser, sans apporter de solution pérenne de stabilité des équipes, garante de la sécurité des soins.

En début, milieu, ou fin de carrière, aucun interne, aucun chef de clinique, aucun Praticien Hospitalier n’est dupe !

Les annonces faites sans aucune concertation ni consultation des organisations syndicales sont parfaitement antidémocratiques et soulèvent les protestations unanimes de toutes les Inter Syndicales : l’hôpital est en état de choc et un saupoudrage homéopathique est un traitement parfaitement inadapté !

MOBILISEZ-VOUS MAINTENANT ET COLLECTIVEMENT
Actions locales le 30 novembre
Soutien à la grève des internes à partir du 10 décembre
Manifestation nationale le 17 décembre à l’appel du collectif Inter Hospitalier et des intersyndicales de PH unanimes