Les lundis de la colère, les hospitaliers ne plieront pas !

Voilà plusieurs mois que les hospitaliers sont à pied d’œuvre pour prendre en charge la population face à une catastrophe sanitaire sans précédent. Olivier Véran a voulu faire croire à la signature majoritaire d’accords qui ne le sont pas.

Ce faisant, il a créé une rupture d’égalité sans précédent au sein d’une même institution publique. Les praticiens hospitaliers (PH) nommés avant octobre 2020 se verront rétrogradés vis-à-vis des nouveaux entrants, les contractuels déconsidérés vis-à-vis des titulaires.

Mais soyez en certain, Monsieur le Ministre, nous ne sommes pas dupes et nous ne plierons pas !
Ainsi, nous demandons :

  • une inscription de l’ensemble des PH sur la même grille d’ancienneté, telle que définie pour les PH néo nommés dans le décret du 28 sept 2020,
  • une grille de rémunération avec un plancher équivalent entre les contractuels et les titulaires, comprenant l’IESPE, avec une progression d’un échelon tous les 2 ans.

Devant l’absence de volonté de dialogue du Ministre, voire une propagande mensongère à l’encontre de celles et ceux qui font face à l’épidémie, nous, praticiens hospitaliers, titulaires et contractuels, soutenus par nos collègues praticiens en formation, appelons nos collègues à faire une grève totale tous les lundis à compter du 18 janvier tant que le Ministre n’accèdera pas à nos justes revendications.

Jean-François Cibien, Président AH, Président APH – 06 07 19 79 83
Carole Poupon, Présidente CPH, Vice-présidente APH – 06 76 36 56 67
Emanuel Loeb, Président JM – 06 50 93 64 60
Gaétan Casanova, Président ISNI – 06 50 67 39 32
Jérémie Zerbit, Président AJPH – 06 20 20 19 11

Communiqué APH – JM – AJPH – ISNI du 15 janvier 2021

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn