Syngof | Syndicat National des Gynécologues et Obstétriciens de France Syngof – Syndicat National des Gynécologues et Obstétriciens de France

 

Edito

 

C’est dans les moments difficiles que l’on évalue la valeur des systèmes, des décisions et des acteurs. Nous sortons d’une vague épidémique comme nous n’en avions pas vécu depuis plusieurs générations. Le SYNGOF dans cette épreuve a transformé son expression. La première tâche que nous avons assurée dans le déferlement d’injonctions, de recommandations, d’interrogations, a été de vous informer au plus près des sources dont nous disposons. Cela a été possible par notre représentativité acquise par notre appartenance au syndicat représentatif conventionnel LE BLOC, qui nous a permis d’être informés dans les délais les plus courts. Mais aussi par notre appartenance à APH qui défend les praticiens de l’hôpital public, dont une grande partie de l’avenir est en train de se jouer dans les accords du Ségur de la Santé.

L’utilisation des technologies actuelles de communication nous a permis une réactivité dont chacun de nous a pu bénéficier. L’utilisation des newsletters, des communiqués de presse, l’actualisation quotidienne de notre site internet et de notre page Facebook ont assuré une qualité et un suivi de l’actualité inconnu jusqu’alors. Le conseil d’administration a donc entériné cette évolution au service de tous. Les cahiers du SYNGOF ne seront plus une parution papier trimestrielle, mais seront une communication constante via les newsletters et sur notre site, avec un accès privilégié aux membres. Le site public assurera la communication externe au syndicat.

Au cours de cette période très agitée, le conseil d’administration autour de son bureau et de son président a répondu présent ; avec les services quotidiens, quelque soit l’heure, d’Emeline Barbé et de Béatrice Le Nir, que je remercie chaleureusement ici, le SYNGOF a continué à informer et défendre chacun de nous.

Nous savons que les troubles ne sont pas terminés. Nous tirerons de cette période une multitude d’enseignements qui nous permettront d’être encore plus efficace dans nos luttes de fond. Nos prochaines communications en seront l’objet.

A tous, le conseil d’administration que je préside souhaite un repos estival bien mérité ; à ceux qui assurent la permanence des soins, nous transmettons nos remerciements et notre soutien.

Dr Bertrand de Rochambeau, Président du SYNGOF, co-Président du BLOC

 

PUBLICITÉ