Pourquoi LE BLOC signe la convention ?

Logo-Bloc2

Le syndicat LE BLOC, union syndicale AAL-SYNGOF-UCDF a décidé de signer la convention médicale jeudi 25 août 2016. Contrairement à la dernière convention que LE BLOC n’avait pas signée, celle-ci contient des mesures spécifiques significatives pour les spécialistes du bloc opératoire. C’est le cas de la reconnaissance de la prise en charge des urgences chirurgicales H24 dans les établissements privés, de la revalorisation d’actes de chirurgie et d’anesthésie.

Point essentiel, les conditions d’exercice en secteur 2 n’ont pas été remises en cause.

Toutes ces avancées, ont une seule et unique origine : la position de force acquise par LE BLOC dans le paysage syndical qui en fait désormais un acteur incontournable dans toute négociation. En obtenant 70% des voix dans le collège 2, LE BLOC confirme sa place de syndicat majoritaire des plateaux techniques et devient le 2ème syndicat pour l’ensemble des médecins spécialistes libéraux. Compte tenu des futures échéances politiques LE BLOC a choisi d’être au coeur système conventionnel afin d’avoir les moyens de défendre l’exercice libéral.

La signature du BLOC ne peut être un quitus à la politique de santé désastreuse de ce gouvernement. LE BLOC a été en première ligne, dès octobre 2012 dans la lutte contre l’avenant 8 (signé par les autres syndicats), contre le plafonnement du remboursement des contrats responsables et contre la loi santé 2015. En constatant une baisse des remboursements de leurs soins, l’augmentation de leurs cotisations d’assurance et l’accélération de la désertification médicale, les patients commencent à ressentir et à comprendre les effets de cette politique nuisible à notre système de santé. LE BLOC, dès octobre 2012 avait alerté l’opinion publique.

Si LE BLOC a décidé de signer cette convention, c’est qu’il considère que certaines avancées, tarifaires notamment, sont à acter dès maintenant pour en faire bénéficier les médecins le plus tôt possible, mais cette convention sera très insuffisante pour revaloriser l’exercice libéral et devra être complétée dès le début du prochain quinquennat par un avenant beaucoup plus ambitieux. Cette convention n’effacera pas les multiples mesures législatives et réglementaires nuisibles à notre système de santé qui devront être supprimées dès 2017.

En mai 2017, quelle que soit la majorité, LE BLOC ne donnera pas son blanc seing sur de bonnes intentions mais sur des actes. LE BLOC reste un acteur constructif, déterminé et incontournable pour mettre en place le changement de cap de la politique de santé.

Docteur Bertrand de ROCHAMBEAU – Président du SYNGOF 06 48 20 16 77
Docteur Philippe CUQ– Président UCDF 06 08 91 86 82
Docteur Jérôme VERT– Président AAL 06 73 69 90 82