Le SYNGOF, représentant les gynécologues dans leur ensemble, s‘étonne de l’appel lancé par l’ordre des sages femmes incitant les femmes françaises à les consulter en gynécologie

Pour rappel, l’article L.4151-1 du code de la santé publique dans sa version modifiée par la loi n°2009-879 du 21 juillet 2009 portant reforme de l’hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires prévoit désormais que « l’exercice de la profession de sage-femme peut comporter la réalisation de consultations de contraception et de ...

Suite