A propos des propos du Pr Sibilia….

Avenir Hospitalier

APH-AH-CPH

APH regroupant Avenir Hospitalier et la Confédération des Praticiens Hospitaliers apprend avec effarement les propos rapportés du professeur Sibilia accusant les jeunes médecins de ne pas avoir de valeurs citoyennes ou républicaines, qui estimerait en outre que les jeunes médecins devraient « rendre ce qu’ils ont reçu » : a-t-il oublié à quel tarif sont payés ces étudiants bac+4 à bac+6 (200€ par mois pour un mi-temps) ou les internes bac+7 à bac+12 (1500 à 2000 € par mois pour des semaines de 60 heures) sur qui repose une grande partie des soins quotidiens dans les services ?
Le problème de la démographie médicale est de la responsabilité de ceux qui ont initié puis aggravé démesurément le déficit de recrutement, par restriction drastique et inappropriée du Numerus Clausus, et en aucun cas de la responsabilité des étudiants qui n’ont aucune prise sur le nombre de reçus au concours.
APH appelle solennellement la Conférence des Doyens à se désolidariser clairement des propos insupportables du professeur Sibilia.