Le pot de terre gagne parfois contre le pot de fer

Actualité syndicale

Chère consoeur, cher confrère,
C’est une victoire pour l’éthique médicale : Doctolib a reconnu qu’il parasitait les médecins non inscrits sur leur site.

Grâce à votre mobilisation, il n’a pas fallu 24h pour qu’il admette sa défaite. Le parasitisme de Doctolib est donc en voie d’être réduit (pas éliminé, hélas).
Pour rappel, Doctolib avait programmé son site pour que les recherches des patients sur Google envoient vers les rendez-vous de leurs propres abonnés. Le problème éthique de cette manœuvre réside dans l’exploitation des titres des médecins non inscrits au profit de leurs confrères inscrits. Ça s’apparente à du détournement de patientèle.
Un peu comme si un médecin mettait dans sa ville des panneaux indicateurs vers son cabinet avec le nom de ses confrères dessus.

Le fond de l’affaire est entièrement détaillé dans la vidéo «11 minutes pour tout comprendre».

Comment se passer d’un site de rendez-vous en ligne?

Quel est le sens de cette victoire ? Pour les médecins qui ont obtenu leur désinscription de Doctolib, une recherche de leur nom par un patient sur Google n’est plus directement captée par Doctolib. Ces médecins jouissent à nouveau de leur propre renommée et de leurs titres sur internet. Ils ne sont plus détournés par Doctolib.

Donc si vous avez un site internet personnel avec une bonne SEO, c’est-à-dire optimisé pour être bien classé par Google, c’est lui qui apparaîtra dans les premiers résultats pour les patients.
Ajoutez sur votre site un module de prise de rendez-vous transparent (comme celui d’Alaxione par exemple), et vous n’aurez plus jamais besoin d’apparaître sur un site de rendez-vous en ligne. Vous aurez repris votre liberté.

Comment se désinscrire de Doctolib?

Beaucoup m’ont demandé comment se désinscrire de Doctolib. Voilà mes conseils : appelez leur service client au 01 83 355 358, allez sur leur page de contact ou envoyez le courriel suivant à l’adresse électronique support@doctolib.zendesk.com :

Madame, Monsieur,
Je réclame conformément à la loi le retrait de votre annuaire en ligne et de toute page faisant référence à mes données personnelles. Vous veillerez à effectuer une désindexation totale de cette page par une redirection 410 et en aucun cas par une redirection 301.
Par ailleurs, conformément à l’article 39 de la loi du 6 janvier 1978 modifiée en août 2004, je vous prie de bien vouloir m’indiquer si des informations me concernant figurent dans vos fichiers informatisés ou manuels.

Dans l’affirmative, je vous demande de me faire parvenir une copie, en langage clair, de l’ensemble de ces données (y compris celles figurant dans les zones «blocs-notes» ou «commentaires»).
Vous voudrez bien également me donner toute information disponible sur l’origine de ces données me concernant.
Je vous rappelle que vous disposez d’un délai maximal de deux mois suivant la réception de ce courriel pour répondre à ma demande, conformément à l’article 94 du décret du 20 octobre 2005 pris pour l’application de la loi du 6 janvier 1978 modifiée.

Le ménage n’est pas fini

Je remercie Doctolib pour sa rapide réaction. Je vous avertis cependant que Doctolib et certains autres sites de rendez-vous médical en ligne sont encore loin d’être totalement éthiques.
Je vous annoncerai donc bientôt d’autres problèmes qui risquent de vous indigner.
Bien confraternellement,

Dr Bertrand Legrand
Généraliste à Tourcoing (59)
Fondateur de Vitodoc